Page 33 - Journée du souvenir transgenre
Page 33A - Les photos du TDoR
Page 02 - La MAECLux
Page 03 - Le groupe transgenre
Page 03A1 - Le mouvement Trans
Page 01 - RainGaum
Page 04 - Quelques définitions
Page 05 - Respecter les personnes transgenres
Page 08 - Les discriminations 1
Page 06 - Les principes de Jogjakarta
Page 09C1 - La transphobie
Page 07 - Les transitions
Page 15 - La sauvegarde des gamètes
Page 09 - La législation belge
Page 14 - Les chirurgies esthétiques
Page 15B1 - Les épilations
Page 15C1 - Les binders
Page 10 - Traitement hormonal féminisant
Page 12 - Les chirurgies de féminisation
Page 15A1 - Féminisation de la voix
Page 13A1 - La colovaginoplastie
Page 14A1 - La mammoplastie
Page 13A2 - La dilatation vaginale
Page 11 - Traitement hormonal virilisant
Page 13 - Les chirurgies de virilisation
Page 13B1 - La phalloplastie
Page 14B1 - La mastectomie
Page 14C1 - L'hystérectomie
Page 14D1 - La métaïdoplastie
Page 18 - Les adultes transgenres
Page 16 - Enfants transgenres
Page 17 - Les adolescents transgenres
Page 20 - Les personnes intersexes
Page 21 - Les personnes non binaires
Page 19 - Les personnes au genre fluide
Page 23 - La famille
Page 24 - Les couples
Page 22 - Les parents
Page 25 - Les amis et relations
Page 26 - Le milieu scolaire
Page 27 - Le milieu professionnel
Page 28 - Les témoignages
Page 29 - Nos activités
Page 30 - Média et presse
Page 34 - Nous contacter
Page 32 - Journée de la visibilité trans
Association transgenre wallonne province de Luxembourg

“ Pourquoi m'as-tu assassiné(e) ? Je ne voulais


qu'être moi-même sans nuire à personne.


Que t'ai-je fait ? ”

Journée du Souvenir transgenre

La Journée du souvenir trans, déclinaison française du Transgender Day of Remembrance (TDoR), a lieu le 20 novembre dans le monde entier, pour commémorer la mémoire des personnes trans assassinées pour motif transphobe, c’est-à-dire la haine des personnes trans et pour attirer l'attention sur les violences subies par les communautés trans. La journée du souvenir trans a lieu le 20 novembre de chaque année en l'honneur de Rita Hester, tuée le 28 novembre 1998 à Allston dans le Massachusetts, lors d'un crime de haine transphobe. Elle est instaurée en 1998 par Gwendolyn Ann Smith, une graphiste, éditorialiste et militante trans.

Mais il y a également des objectifs politiques :

Si cette journée marque la solidarité de la communauté LGBT à l’égard des victimes et témoigne de son indignation, elle veut aussi rappeler que la transphobie n’est pas reconnue comme discrimination ou circonstance aggravante pour les crimes par l’État.

Il en résulte qu’aucune statistique officielle n’est disponible. En 2020, 388 cas de personnes trans assassinées furent comptabilisés par les associations trans. Cela représente 16 victimes de plus qu'en 2019. Mais l'année la plus meurtrière a été l'année 2018 au cours de laquelle, la communauté trans a dû comptabiliser 422 victimes soit 63 victimes de plus qu'en 2017. Ces nombres ne représentent pas la réalité puisque le comptage est effectué localement par un nombre réduit d’organisations et dans peu de pays. De plus, la plupart des crimes restent ignorés puisque le caractère transphobe n’est pas retenu par les autorités. Le TDoR est devenue le point culminant de toute une semaine d'action, la « Transgender Awareness Week » (« Semaine de sensibilisation trans ») au cours de la quelle sont organisées diverses manifestations en l'honneur des personnes transgenres. Cela va d'un TDoR Mémorial au cours duquel sont lus tous les noms des victimes de l'année mais peut inclure d'autres actions, telles que des veillées aux chandelles, des expositions d'art, des collectes de denrées alimentaires, de projections de films et des marches.

Webcomics Transgender Day of Remembrance

Le projet Webcomics Transgender Day of Remembrance est un événement en ligne créé par Jenn Dolari et Erin Lindsey pour la Journée du souvenir trans : les créateurs de différentes bandes dessinées en ligne dessinent une page dédiée à l'anniversaire du 20 novembre.

À l'origine, le projet était un croisement comique entre Venus Envy et Closetspace pour la sixième Journée du Souvenir (2004), mais la participation a augmenté pour inclure neuf bandes dessinées au total au cours de la première année. L'événement a continué à se tenir depuis lors : une galerie permanente des pages est hébergée sur le site web de Jenn Dolari.

Célébration internationale :

En 2010, le TDoR a été suivi dans 185 villes dans plus de 20 pays.

Mais la nation qui a fait le plus pour cette journée est le Canada. (Comme d'habitude devrais-je dire !).

Le 12 décembre 2017, la province canadienne de l'Ontario a adopté à l'unanimité la loi Trans Day of Remembrance Act du 12 décembre 2017 reconnaissant TDoR et exigeant que l'Assemblée législative tienne un moment de silence chaque année le 20 novembre. Le bâtiment de l'Assemblée législative arbore les couleurs du drapeau de la fierté transgenre dans la province du Saskatchewan en 2015, suivie de l'Ontario en 2016, de l'Alberta en 2018, et de la Colombie-Britannique en 2019. Une longue minute de silence est observée par une centaine de personne.

Depuis l'année 2017, la Maison Arc-en-ciel de la province de Luxembourg et le groupe transidentitaire sollicitent les communes de la province afin qu'elles arborent le drapeau de la fierté trans sur les bâtiments des maisons communales le 20 novembre.

Assez étrangement, d'années en années, le nombre de commune qui acceptent de participer à cette action symbolique fluctue énormément sans que nous puissions dire ce qui motive les conseils communaux d'accepter certaines années et de ne pas répondre certaines autres années.

En 2017, seulement trois communes avaient répondu favorablement à notre demande : La Roche-en-Ardenne, Paliseul et Rouvroy.

En 2018, ce fut une année faste car sept communes ont participé : Bastogne, Fauvillers, Gouvy, Herbeumont, Hotton, Paliseul et Tenneville.

En 2019, à nouveau, seulement trois communes ont participé à la célébration de la journée du souvenir : Bastogne, Fauvillers et Virton.

Il est évident que le drapeau est arboré sur le bâtiment de la Maison Henri La Fontaine (Maison Arc-en-ciel) à Virton et celui du Centre d'Action Laïque à Libramont.

Pour voir les photos, cliquez sur le lien ci-dessous :

Voir les photos du TDoR

C’était, au départ en 1999, un projet organisé pour lutter contre le racisme par l'internationale Transgender Day of Remembrance qui a organisé  une veillée à la bougie toute la nuit à San Francisco. Puis le projet a évolué progressivement en journée d’action internationale.

Les objectifs :

Ils sont de deux ordres. Tout d'abord, les objectifs généraux de cette journée :

1. commémorer toutes les personnes ayant été victimes de crimes haineux et de préjugés.

2. sensibiliser sur les crimes haineux envers la communauté trans,

3. rendre hommage à toutes les personnes décédées, qu'elles aient été assassinées, qu'elles se soient suicidées ou qu'elles soient
    mortes naturellement, ainsi  qu'à leurs proches.

Transition MtF

Personne Trans*

Notre visibilité

Présentation

Informations

Menu Général

Milieu de vie

Transition FtM

Généralités

MAEC Lux

Groupe Trans*

Mouvement Trans*

Rain'Gaum

Des Définitions

Respecter les Trans*

Discriminations

Principes Jogjakarta

La transphobie

Les transitions

Les gamètes

Législation belge

Chirurgie esthétique

Épilation

Les binders

Hormones MtF

Chirurgies MtF

Féminisation voix

Colovaginoplastie

Mammoplastie

Dilatation vaginale

Hormones FtM

Chirurgie FtM

Phalloplastie

Mastectomie

Hystérectomie

Métaïdoplastie

Les adultes

Les enfants

Les adolescents

Intersexuation

Non binarité

Genre fluide

La famille

Être en couple

Les parents

Amis & relations

Milieu scolaire

Milieu professionnel

Des témoignages

Nos activités

Dans les médias

Nous contacter

Visibilité Trans

Accueil