Page 13A3 - La dilatation vaginale 2
Page 02 - La MAECLux
Page 03 - Le groupe transgenre
Page 03A1 - Le mouvement Trans
Page 01 - RainGaum
Page 04 - Quelques définitions
Page 05 - Respecter les personnes transgenres
Page 08 - Les discriminations 1
Page 06 - Les principes de Jogjakarta
Page 09C1 - La transphobie
Page 07 - Les transitions
Page 15 - La sauvegarde des gamètes
Page 09 - La législation belge
Page 14 - Les chirurgies esthétiques
Page 15B1 - Les épilations
Page 15C1 - Les binders
Page 10 - Traitement hormonal féminisant
Page 12 - Les chirurgies de féminisation
Page 15A1 - Féminisation de la voix
Page 13A1 - La colovaginoplastie
Page 14A1 - La mammoplastie
Page 11 - Traitement hormonal virilisant
Page 13 - Les chirurgies de virilisation
Page 13B1 - La phalloplastie
Page 14B1 - La mastectomie
Page 14C1 - L'hystérectomie
Page 14D1 - La métaïdoplastie
Page 18 - Les adultes transgenres
Page 16 - Enfants transgenres
Page 17 - Les adolescents transgenres
Page 20 - Les personnes intersexes
Page 21 - Les personnes non binaires
Page 19 - Les personnes au genre fluide
Page 23 - La famille
Page 24 - Les couples
Page 22 - Les parents
Page 25 - Les amis et relations
Page 26 - Le milieu scolaire
Page 27 - Le milieu professionnel
Page 28 - Les témoignages
Page 29 - Nos activités
Page 30 - Média et presse
Page 34 - Nous contacter
Page 32 - Journée de la visibilité trans
Page 33 - Journée du souvenir transgenre
Association transgenre wallonne province de Luxembourg
Page 13A2 - La dilatation vaginale

“ Le droit d'être soi impose des contraintes et


 des efforts ”

La procédure de dilatation vaginale


d'après les recommandations du docteur Chettawud Bangkok Thaïlande

Programme de dilatation vaginale après une chirurgie de réassignation sexuelle.


Si le chirurgien met son art au service de la patiente afin de réaliser un vagin ayant une profondeur fonctionnelle, il est du devoir de la patiente de bien s'appliquer et de bien suivre les directives du programme de dilatation vaginale afin de maintenir cette profondeur fonctionnelle originelle.

La force d'étirement de dilatation vaginale est destinée à empêcher la contraction de la greffe à l'intérieur du vagin et à fournir également une bonne élasticité de la paroi vaginale pour accueillir les pénétrations indépendamment de leur taille.

Sans une dilatation vaginale adéquate et correcte, la greffe dans le vagin tend à se rétrécir ou à se contracter, et cela peut conduire à une réduction irréversible de la profondeur et du diamètre du vagin.

Tableau du processus de dilatation vaginale

Le premier jour :

L'infirmière fera la dilatation vaginale pour vous. Cependant, vous devrez observer et vous concentrer sur la façon dont l'infirmière applique le gel lubrifiant dans le vagin. Lorsqu'elle atteindra la profondeur de 14 centimètres, elle vous apprendra comment maintenir le dilatateur en place pendant 30 minutes. Après avoir terminé le temps de dilatation de 30 minutes, elle vous montrera comment le retirer soigneusement et nettoyer doucement l'ouverture vaginale.


Le deuxième jour :

L'infirmière fera la dilatation vaginale pour vous. Cependant, vous devrez observer et vous concentrer sur la façon dont l'infirmière applique le gel lubrifiant dans le vagin. Lorsqu'elle atteindra la profondeur de 14 centimètres, elle vous apprendra comment maintenir le dilatateur en place pendant 60 minutes. Après 45 minutes, vous devrez retirer le dilatateur vous-même.


Le troisième jour :

L'infirmière insérera le dilatateur pour vous jusqu'à 7 à 10 centimètres de profondeur et le retirera. Ensuite, vous recommencerez la dilatation par vous-même sous la surveillance étroite de l'infirmière. Lorsque vous atteindrez 14 centimètres de profondeur, vous devrez maintenir le dilatateur en place pendant 90 minutes. Vous devrez souvent vérifier le marqueur sur le dilatateur pendant tout le processus pour vous assurer que vous le maintenez à 14 centimètres de profondeur.


Le quatrième jour :

Veuillez attendre l'infirmière avant de commencer votre dilatation vaginale car vous devez faire tout le processus sous sa supervision. Lorsque vous atteignez la profondeur de 15 centimètres, vous devez maintenir le dilatateur en place pendant 120 minutes.


Après le quatrième jour, le temps total pour la dilatation vaginal doit être constant : 150 minutes par jour. C'est le temps requis. Il est recommandé de diviser le temps total de dilatation de la journée en trois sessions de 50 minutes chacunes.

Vous devez vérifier auprès de l'infirmière le matin du cinquième jour si vous êtes autorisé à commencer à faire la dilatation vaginale par vous-même l'après-midi et au coucher.

Veuillez suivre la combinaison recommandée de tailles de dilatateur :

taille n ° 1 = 23 mm - taille n ° 2 = 26 mm - taille n ° 3 = 29 mm - taille n ° 4 = 32 mm pour les dates spécifiques dans le tableau de progression de la dilatation qui figure à la page suivante.

Transition MtF

Personne Trans*

Notre visibilité

Présentation

Informations

Menu Général

Milieu de vie

Transition FtM

Généralités

MAEC Lux

Groupe Trans*

Mouvement Trans*

Rain'Gaum

Des Définitions

Respecter les Trans*

Discriminations

Principes Jogjakarta

La transphobie

Les transitions

Les gamètes

Législation belge

Chirurgie esthétique

Épilation

Les binders

Hormones MtF

Chirurgies MtF

Féminisation voix

Colovaginoplastie

Mammoplastie

Hormones FtM

Chirurgie FtM

Phalloplastie

Mastectomie

Hystérectomie

Métaïdoplastie

Les adultes

Les enfants

Les adolescents

Intersexuation

Non binarité

Genre fluide

La famille

Être en couple

Les parents

Amis & relations

Milieu scolaire

Milieu professionnel

Des témoignages

Nos activités

Dans les médias

Nous contacter

Visibilité Trans

Souvenir Trans

Accueil

Le programme quotidien de la dilatation vaginale se déroule sur la durée totale de deux heures et trente minutes.


Au cours de la première année après la chirurgie, il est recommandé de faire une dilatation vaginale 3 fois par jour à raison de 50 minutes le matin, 50 minutes l'après-midi et 50 minutes avant de se mettre au lit. Cette fréquence est préférable à celle de 2 fois par jour : 100 minutes le matin et 100 minutes avant de se mettre au lit.


Il est recommandé de se procurer un set de cinq dilatateurs ayant différents diamètres : le dilatateur n° 0 mesure 20 mm de diamètre, celui du dilatateur n° 1 est de 23 mm, celui du dilatateur n° 2 est de 26 mm, celui du dilatateur n° 3 est de 29 mm et celui du dilatateur n°4 est 32 mm.

La longueur de chaque dilatateur est de plus ou moins 21,5 cm.


La première dilatation vaginale est toujours effectuée par une infirmière chirurgicale pendant quelques minutes. Votre profondeur vaginale originale sera confirmé par l'échelle de mesure sur l'arbre de dilatateur au point de l'orifice vaginal.

Au cours de la première semaine après la chirurgie, votre dilatation sera effectuée sous la supervision étroite d'une infirmière. Ne jamais tenter de réaliser une dilatation sans surveillance.

Lorsque l'infirmière considèrera que la patiente est suffisamment qualifiée pour effectuer cette procédure très importante et très délicate, elle l'autorisera de le faire elle-même.


Les mains ainsi que les dilatateurs doivent être lavés avant et après chaque dilatation vaginale à l'aide d'eau et d'un savon doux. L'utilisation d'eau à base de gel lubrifiant est obligatoire chaque fois qu'une dilatation est faite, afin de prévenir toute déchirure de peau délicate à l'intérieur du vagin.

Un gel lubrifiant doit être appliqué en abondance sur la totalité du dilatateur et aussi sur la peau de l'ouverture vaginale avant le début de la dilatation. Cela facilite l'insertion du dilatateur à l'intérieur du vagin. Lors de la dilatation, si c'est nécessaire, du gel lubrifiant peut être réappliqué.


La position idéale du corps pour procéder à une dilatation est la même que celle prise lors de l'examen pelvien : allongée sur le dos en position semi couchée avec les jambes pliées. Ensuite, le dilatateur lubrifié est placé contre l'ouverture vaginale située en dessous de l'ouverture de l'urètre. Le bout du dilatateur doit être glissé lentement dans la zone juste sous l'urètre. Le dilatateur peut être tourné en ronds pour aider à élargir l'ouverture du vagin. Le dilatateur est avancé lentement, avec un angle vers le bas de la colonne vertébrale ou du coccyx, jusqu'à ce qu'il occupe toute la profondeur du vagin. Cette profondeur doit être vérifiée fréquemment sur l’échelle du dilatateur en utilisant un miroir pour s'assurer que le fond du vagin est atteint au moins à l'aide du dilatateur n° 1.

Une pression légère et constante est nécessaire pour étirer la greffe de peau au fond du vagin, afin de maintenir la profondeur vaginale d'origine. Il ne faut pas essayer de pousser ou de forcer le dilatateur vaginal contre le fond du vagin afin d'augmenter la profondeur vaginale existante parce que cela pourrait provoquer une déchirure de la paroi vaginale qui aurait comme conséquence une hémorragie ou une fistule vaginale.


Tant qu'on ne se sent pas à l'aise avec la taille du dilatateur utilisé, il ne faut pas passer à la taille supérieure même si cela est prévu dans le programme de dilatation. Lorsqu'on arrive à faire la dilatation avec les plus grandes tailles, il ne faut pas tenter de vouloir pousser le dilatateur jusqu'au fond du vagin dès la première fois. Il faut y aller progressivement et être patiente et persévérante.