Page 04K - Définitions 11
Page 04 - Quelques définitions
Page 04 - Quelques définitions

Définition du mot “Transféminisme”


Le transféminisme a été défini par Emi Koyama comme "un mouvement fait par et pour les femmes trans qui considèrent leur libération comme devant être intrinsèquement liée à la libération de toutes les femmes, et au-delà". Koyama note qu'il est également ouvert à d'autres sympathisants étant au fait des besoins des femmes trans, et qui considèrent leur alliance avec les femmes trans, essentielle pour leur propre libération. Le transféminisme a également été défini plus généralement comme étant "une approche du féminisme informé sur la politique trans".

Le transféminisme a été introduit au début de la deuxième vague du féminisme par des penseuses telles que Sandy Stone, considérée comme la fondatrice des études sur la transidentité, et Sylvia Rivera, émeutière de Stonewall et fondatrice de Street Transvestie Action Revolutionaries. Du côté francophone, le terme trans féminisme est utilisé pour la première fois dans une conférence prononcée par Lalla Kowska-Régnier en 2005 intitulée "Les mutations féministes : Trans Féminisme ou Transsinisme ?".

(Encyclopédie Wikipédia)

Retour au dictionnaire

Retour au dictionnaire

Définition du mot “Transmisogynie”


La transmisogynie (parfois trans-misogynie) est l'intersection entre la transphobie et la misogynie. Le terme a été inventé par Julia Serano dans son livre Whipping Girl publié en 2007, et il est utilisé pour décrire la discrimination spécifique à laquelle font face les femmes trans et la manière dont la transphobie intensifie la misogynie dont sont victimes les femmes trans (et vice versa). La transmisogynie est un concept central du transféminisme qui est aussi communément rencontré dans la théorie féministe de l'intersectionnalité. La suggestion que la féminité des femmes trans est source de transmisogynie est rejetée par certaines féministes radicales qui considèrent que les femmes trans ne sont pas des femmes.

Le terme "transmisogynoire" a été créé pour se référer à l'intersection entre la transmisogynie et la misogynie, désignant l'oppression des femmes trans noires. Ce terme réunit donc la transphobie, la misogynie, et la discrimination envers la couleur de peau ou l’ethnie. Il a été inventé par Trudy de Gradient Lair, une féministe blogueuse sur le thème des femmes noires et de l'art, des médias, des médias sociaux, de la socio-politique et de la culture.

(Encyclopédie Wikipédia)