Page 02 - La MAECLux
Page 03 - Le groupe transgenre
Page 06 - Les transitions
Page 07 - Traitement hormonal féminisant
Page 08 - Traitement hormonal virilisant
Page 09 - Les chirurgies de féminisation
Page 13 - Les adolescents transgenres
Page 12 - Enfants transgenres
Page 10 - Les chirurgies de virilisation
Page 16 - Les personnes non binaires
Page 22 - Les témoignages
Page 23 - Nos activités
Page 24-0 - Média et presse
Page 25 - Nous contacter
Page 04 - Quelques définitions
Page 05 - Respecter les personnes transgenres
Page 11 - La sauvegarde des gamètes
Page 18 - La famille
Accueil
Page 15 - Les personnes intersexes
Page 14 - Les adultes transgenres
Page 17 - Les parents
Page 19 - Les couples
Page 21 - Le milieu professionnel
Page 20A - Le milieu scolaire
Page 20 - Les amis et relations

" Toi, mon ami de longue date, pourquoi m'as-tu « oubliée » depuis que


 j'ai transitionné ? Je suis restée la même tu sais ! "

Être ami ou en relation avec une personne trans*

Menu

Maison Arc-en-ciel

Groupe Transgenre

Aspect médical

Les transitions

Hormone féminine

Hormone masculine

Chirurgie féminine

Personnes Trans*

Les adolescents

Les enfants

Chirurgie masculine

Personne non binaire

Des témoignages

Nos activités

Dans les médias

Nous contacter

Présentation

Un peu de théorie

Quelques définitions

Respecter les Trans*

Les gamètes

La famille

Milieu de vie

Notre visibilité

Accueil

Personne intersexe

Les adultes

Les parents

Être en couple

Milieu professionnel

Milieu scolaire

Les ami(e)s et relations des personnes transgenres sont très souvent différent(e)s suivant la période de la vie de la personne. Ceux et celles d'avant la transition se feront rares voire même très rares ou encore carrément absents dès le début de la période de transition. Ceux et celles qui resteront peuvent être qualifié(e)s "d'ami(e)s sincères et fidèles dans leurs relation". Les autres sont tout simplement des gens bornés, à l'esprit carrément fermés qui n'ont aucune notion de la signification des termes "amitié", "fidélité" et "sincérité". Pour faire court : "ce sont des lâches" !


Il est pourtant vrai que les ami(e)s et les relations, ça va et ça vient, " ça s'en va et ça revient " comme le chantait si bien Claude François ! Cela veut dire, qu'au cours de sa transition, la personne transgenre va rencontrer de nouvelles personnes, souvent de la communauté transgenre" mais pas que ! Et ces nouvelles rencontres vont créer de nouvelles amitiés, des nouvelles relations qui, pour certaines d'entre elles, disparaîtront lorsque la transition sera terminée. Mais dans ce cas, ce sont les aléas de la vie qui en seront la cause et non pas le fait que la personne est transgenre !


Dans sa nouvelle vie, la personne transgenre rencontrera peut-être l'amour (ce que nous lui souhaitons de tout cœur), fondera peut-être également une famille (nous le souhaitons aussi). Ces situations provoqueront inmanquablement de nouvelles rencontres, de nouvelles relations qui pourront être plus durables parce que la transidentité n'y sera plus apparente et par conséquent n'aura plus d'influence dans les relations.


Donc, chères amies et chers amis transgenres, nous vous invitons à relativiser énormément tous ces "va et vient" dans vos relations lors de votre parcours de transition. C'est en quelque sorte "un passage obligé" car toutes les personnes que vous aurez rencontrées et que vous rencontrerez n'ont pas cette aptitude à comprendre ce que signifie et ce qu'implique de faire une transition. C'est donc à vous de vous adaptez à cette situation sans la dramatiser même si la perte de l'amitié de certaines personnes auxquelles vous vous serez attaché(e) vous fera souffrir énormément.


Perdre des amis et des relations lorsqu'on est une personne transgenre est finalement une situation "normale" car votre personnalité change tout au long de votre parcours. Petit à petit, les hormones, tant féminines que masculines, ont des effets non seulement sur votre physique mais également sur votre personnalité. Même si ces modifications sont indiscibles, les gens qui vous côtoyent le remarquent assez rapidement. Si cela leur déplaît, ils vous larguent sans se gêner et sans vous dire la raison de leur éloignement. Cette situation peut vous blesser, vous faire du mal ou carrément vous laisser indifférent(e). Mais gardez à l'esprit que ce n'est que le déroulement de la vie, il y a des gens qui passent et d'autres qui restent. That's life !


Je vous invite à lire le récit d'une personne transgenre à ce sujet sur la page des témoignages.